Photovoltaïque, exportation: les chiffres fous de Jeholet

Ce lundi, Paul Magnette lance la Déclaration de Namur, un texte qui demande à l’Europe d’inverser la manière dont elle réalise ses traités financiers. Pierre-Yves Jeholet, Président du Groupe MR au Parlement wallon, s’est exprimé au micro de La Première. Décryptage.

Lors de son interview à Matin Première à propos de la déclaration de Namur, Pierre-Yves Jeholet s’est exprimé beaucoup à l’aide de chiffres. Nous avons vérifié leur véracité.

 

« La Wallonie exporte énormément. 50% des richesses wallonnes proviennent du commerce extérieur. »
Il exagère.

« Il y a un sentiment que la Wallonie est une région en déclin et par conséquent, elle bénéficie de moins d’exportations. Depuis quelques années, les chiffres baissent. La Wallonie n’est pas active dans le commerce extérieur comparé à d’autres régions. Je pense donc que les chiffres avancés par Jeholet sont gonflés, » dénonce Marianne Dony, politologue à l’Université Libre de Bruxelles. En 2014, 50% des recettes de la Wallonie sont dues aux exportations. Le commerce extérieur a rapporté plus de 44 millions € à la région. Les richesses wallonnes représentent près de 88 millions € cette année-là. Depuis, la part des exportations a diminué comme nous l’explique Marianne Dony. Pierre-Yves Jeholet tire ses chiffres des années précédentes.

« Pour le photovoltaïque, 530 millions € seront répercutés sur les factures des wallons. »
C’est encore pire.

D’ici 2024, le déficit de financement des certificats verts atteindra 600 millions €, selon le rapport de la CWaPE, la commission wallonne pour l’énergie. Cette commission est en partie chargée d’assurer le bon fontionnement du marché des panneaux photovoltaïques. Le coût repercuté sur la facture énergétique des wallons sera de 48€ par an. Le chiffre donné par le député MR n’est pas assez alarmant. « Je ne sais pas où il a trouvé ses chiffres. Nous avons fait une proposition au gouvernement pour aider le ministre dans ses décisions. Dans cette proposition, nous estimons l’impact des certificats verts. Les chiffres qu’il y a dans le document sont basés sur l’étude réalisée à l’été dernier, » rétorque Stéphanie Grevesse, porte-parole de la CWaPE.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s